CBD : Une promesse santé

Mais qu’est-ce que le CBD ?

Au cœur de l’actualité, le cannabidiol, plus communément appelé CBD est devenu un vrai sujet de débat tant ses propriétés sont prometteuses. Le CBD (qui est l’acronyme de Cannabidiol), est une molécule présente dans le chanvre. C’est le deuxième cannabinoïde le plus étudié après son célèbre cousin le THC (Tétrahydrocannabinol). C’est également le cannabinoïde dont on retrouve habituellement la concentration la plus élevée dans le chanvre industriel et la deuxième dans le chanvre médicinal.

CBD


Où le trouve-t-on ?

Le CBD est naturellement présent dans la plante de cannabis qui possède différentes espèces, Cannabis Sativa (chanvre utile/industriel), Cannabis Indica (Marijuana), et le Cannabis Ruderalis. Par convention, on appelle généralement chanvre le cannabis pauvre en THC et riche en CBD.

Petit aparté sur le THC

Le THC (Delta-9-tétrahydrocannabinol) est le cannabinoïde que l’on retrouve en plus grande quantité dans la plante de cannabis Indica, à but récréatif). Cette molécule possède de fortes propriétés psychoactives pouvant entraîner une altération des capacités cognitives et psychiques, somnolence, dépendance et perte de contrôle... C’est autour de ces effets psychotropes qu’un usage récréatif s’est développés, le consommateur cherchant alors à « planer ». Pour toutes ces raisons, la vente, la possession et l’usage sont illégaux dans de nombreux pays, même si on constate généralement une application variable de la législation selon les gouvernements en place. Puisque THC et CBD sont issus de la même plante, ils sont souvent associés ou confondus. Pourtant, la consommation de CBD n’entraîne aucun effet psychotrope. De plus, une étude réalisée en 1974 a démontré que lorsque que les deux molécules sont consommées simultanément, le CBD atténue les effets psychotropes du THC. Il est donc important de bien différencier le Cannabis industriel (Sativa) qui contient moins de 0,2% de THC et son cousin le Cannabis que nous appellerons « récréatif » (Cannabis Indica) qui en contient beaucoup plus, de 15 % à 20 % selon sa provenance. On pourrait par exemple faire une comparaison avec la famille des agrumes. Tout le monde sait que les agrumes ne sont pas un fruit en particulier, mais une famille de fruits, avec les oranges, citrons, pomelos, etc. De même, le genre Cannabis est connu pour 2 espèces en particulier, que sont le chanvre et la Marijuana. Bien qu’elles semblent identiques visuellement, leurs propriétés sont bien différentes.

Pourquoi le CBD est-il si intéressant pour la santé ?

Cette molécule, découverte dans les années 40, présente une structure moléculaire proche du THC, mais sans effets psychotropes, d’ivresse ou d’euphorie. Depuis l’année de sa découverte, le cannabidiol a fait l’objet de plus de 1500 publications dont plus de la moitié ces 10 dernières années, montrant ainsi l’intérêt croissant du monde scientifique pour cette molécule pleine de promesses. Vous voulez rester en bonne santé et jouir d’un confort de vie optimal. Vous avez alors tout intérêt à faire du CBD votre allié, puisque nous possédons tous un système endocannabinoïde (ECS) La communauté scientifique ne cesse de découvrir au CBD d’extraordinaires vertus thérapeutiques. C’est notamment un puissant anxiolytique, antidouleur, et antioxydant, etc.

 

  • CBD et action cardio-vasculaire
  • CBD, action anti-inflammatoire et immunité
  • CBD et action cérébrale
  • CBD et cancer
  • CBD et nausées
  • CBD et sevrage tabagique, à la cocaïne et opiacés
  • CBD et ostéoporose
  • CBD et obésité
  • CBD et perte de poids
  • CBD et migraines
  • CBD et maladie d’Alzheimer
  • CBD et dépression
  • CBD et maladie de Parkinson
  • CBD et troubles du sommeil
  • CBD et sport
  • CBD et douleurs chroniques
  • CBD et troubles liés au stress post-traumatique
  • CBD et asthme
  • CBD et anxiété
  • CBD et dystonie
  • CBD et épilepsie
  • CBD et schizophrénique
  • CBD et troubles du spectre autistique
  • CBD et glaucome
  • CBD et hépatite
  • CBD et maladie de Cohn
  • CBD et arthrose

Vous avez dit Système Endocannabinoide ?

Le système endocannabinoïde (SEC), et le grand acteur de l’homéostasie cellulaire, et l’une des plus grande découverte médicale du 20e siècle. C’est seulement en 1988 que l’on découvrit son existence. Ses fonctions sont nombreuses et tous les processus physiologiques de notre corps peuvent impliquer son intervention. On pourrait dire, en prenant un grand raccourci que le SEC est le système des systèmes (osseux, respiratoire, cardiaque, hormonal, digestif, nerveux, etc...) C’est le grand système autorégulateur de notre corps, il influence tout fonctionnement corporelle, aussi bien physique, que mental ou émotionnel. Le SEC utilise des cannabinoïdes pour transmettre certains signaux et réguler l’homéostasie.

Déficit clinique en endocannabinoides (DEC)

D’après le Docteur Ethan Russo, neurologue, chercheur en psychopharmacologie, et auteur reconnu dans de nombreuses revues scientifiques : « La déficience clinique en endocannabinoides (cannabinoides produit par le corps humain) pourrait expliquer pourquoi tant de personnes sont malades » Le Docteur Russo est directeur médical chez Phytecs, spécialisé dans le développement de thérapie de pointe ciblant la dérégulation endocannabinoide associé aux maladies inflammatoires et métaboliques, à l’eczéma, au cancer, dépression, migraine et insomnie. Les phytocannabinoïdes présents dans certaines plantes comme le chanvre, sont comparables aux endocannabinoides naturellement produits par l’organisme humain.

Un peu d’histoire :

L’humanité utilise le chanvre depuis la nuit de temps !Des traces de son utilisation par l’Homme, on été retrouvées par des archéologues en Europe de l’Est, mais également au Japon à la même époque il y a environ -11.500 et -10.200 ans pour les plus anciennes.Il pourrait donc s’agir d’une des premières plantes domestiquées par l’homme. En effet sa culture présentait plusieurs avantages non-négligeables. Ses fibres résistantes permettaient la fabrication de tissus et de cordages. Ses graines oléagineuses en plus d’avoir bon goût étaient très rassasiantes. On utilisait également sa résine pour ses propriétés médicinales. Les guerres de conquêtes, les migrations et les échanges commerciaux ont permis au chanvre de se répandre sur tous les continents. En 600 av. J.-C les Chinois et les européens utilisaient ses fibres pour confectionner des vêtements. Lors de la première impression de la Bible par Gutenberg, celui-ci utilisa du papier de chanvre. Ce papier sera utilisé jusqu’au XIXe siècle. Plus tard, au début du XXe siècle le coton importé des États-Unis supplantera le chanvre pour la confection de vêtements. Malgré cela, on l’utilisera encore pour des vêtements militaires lors des deux guerres mondiales, la résistance des fibres de chanvre étant bien supérieure à celles du coton.

De nos jours, le chanvre est encore utilisé dans une multitude de domaines, le tissage, les cordages, le papier, l’élevage et l’agriculture, mais également dans le domaine de la construction et de la rénovation thermique du bâtiment, médecine, etc. Il est intéressant de noté que jusqu’en 1937, 80 % des médicaments vendus en pharmacie étaient à base de cannabis. Le cannabis Sativa figurait parmi les premières plantes utilisées en homéopathie. 1937 est une année particulière pour la culture et la consommation du chanvre. Harry Anslinger (connu comme leMcCarthy de la drogue) rédige la Marihuana Tax Act dans le but de percevoir des taxes sur les produits issus du chanvre et du cannabis. Mais également pour lutter contre la criminalité, puisque le chanvre marijuana était accusé d’engendrer la violence et le désordre. La confusion entre chanvre industriel et cannabis marijuana est alors entretenu par intérêt parles lobbies industriels grandissants du papier, du coton, de la pharmacie et du pétrole. Ainsi tous les acteurs de la filière du chanvre furent impactés, du producteur au consommateur, en passant par tous les intermédiaires commerciaux, et prescripteurs, tels que les dentistes, médecins et vétérinaires.Ces taxes entraînèrent la chute aux États-Unis d’Amérique de la production de chanvre, s’ensuivit, très rapidement un effondrement mondiale. En Amérique du Nord, après les élections du 6 novembre 2018, 33 états autorisèrent l’usage de marijuana à but thérapeutique, dont 10 qui y associèrent son usage récréatif. Le Canada légalise le 17 octobre 2018 l’usage par un adulte de cannabis dans tout le pays. En France, l’utilisation de chanvre à but récréatif ou médicale est interdite depuis 1953, date de son retrait de la pharmacopée française. En 2018, après 65 ans, l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament) reconsidère cette position en affirmant qu’il est pertinent d’autoriser l’usage du cannabis a visé thérapeutique. Le Portugal a légalisé le cannabis thérapeutique depuis 2000, tout comme la Belgique, l’Italie et l’Allemagne depuis 2017.