Le CBD pour combattre l'alcoolisme

CBD & Alcool

Au pays du vin, il n'est pas toujours facile de parler d'alcoolisme, c'est tout juste si on ose parler de consommation excessive. Pourtant l'alcool tue chaque année environ 50 000 personnes en France, à peine 20 000 de moins que le tabac. L'alcoolisme est reconnu comme étant une maladie par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) depuis 1978. Voyons ensemble ce qu'est l'alcoolisme, comment le soigner, et que peux faire l'huile de CBD pour vous aider à en finir avec l'alcool.Dîtes stop à l'alcool avec le CBD


Qu'est-ce qu'une boisson alcoolisée ?

L'alcool est une boisson contenant de l'éthanol, aussi appelé alcool éthylique. Le vin, la bière, les eaux-de-vie comme la vodka ou le schnaps ou encore les liqueurs sont parmi les boissons alcoolisées les plus connues. L'alcool est obtenu par fermentation de fruits, de tubercules ou de grains. Selon le procédé de fabrication, on peut obtenir une grande variété de goûts et de couleurs qui peuvent participer au désir de consommation et à la naissance d'une dépendance ou l'entretien d'une addiction.

Quand parle-t-on d'alcoolisme ?

L'éthanol est la substance ayant des effets psychoactifs la plus consommée au monde, loin devant le THC du cannabis. Contrairement au cannabis, l'alcool à une place importante dans nos cultures. Sa consommation peut être favorisée par des facteurs sociaux, comme un contexte convivial. Les produits alcoolisés sont de plus, extrêmement faciles d'accès, et à des tarifs très abordables selon l'alcool choisi. On considère qu'une personne est victime de dépendance lorsqu'elle ne peut pas se passer d'alcool. Boire devient alors une nécessité. L'addiction peu s'installer très lentement, en plusieurs mois ou années avant que la personne qui boit ou son entourage en prenne conscience. L'alcool devient alors une aide pour affronter le quotidien, ou l'oublié. Peu à peu, le corps s'habitue à l'alcool, et une dose plus importante et nécessaire pour obtenir les effets recherchés, mais aussi éviter les symptômes de sevrage. Car si la consommation d'alcool est interrompue, le corps est plongé dans un état de manque, c'est le sevrage. Cet donne lieu à de l'anxiété, des tremblements, des suées, des insomnies, une grande agitation.

Comment soigner l'alcoolisme ?

Pendant longtemps, l'arrêt total et brusque de l'alcool était considéré comme la seule option, ce qui pouvait être un frein pour beaucoup de malades. Aujourd'hui, d'autres options sont envisagées, comme une diminution progressive vers un arrêt complet ou une consommation maîtrisée. Quelle que soit l'option choisie, des traitements médicamenteux peuvent être prescrits afin de faciliter la démarche. Une aide psychologique peut être précieuse.

CBD et dépendance

Le CBD (cannabidiol), est une molécule qui gagne de plus en plus en popularité dans le monde de la recherche, comme chez les particuliers tant son potentiel thérapeutique est immense. Le CBD, provient du chanvre industriel (Cannabis Sativa). Contrairement au THC (Cannabis Indica), le CBD n'est pas psychotrope. Le cannabidiol (CBD) est donc parfaitement légal, et ce, depuis 2018. Le CBD est consommé sous forme d'huile de CBD, son utilisation est extrêmement simple, et une demie-cuillère à café d'huile de CBD matin et soir suffises pour maximiser ses effets. De nombreuses études ont montré les effets positifs du CBD dans le traitement des addictions, et ce, à plusieurs égards.

  • Le CBD permet de réduire l'anxiété.

Une étude parue en 2012 (Campos et al.) a montré que le CBD apaise l'anxiété chez les humains.

  • Le CBD améliore la qualité du sommeil.

Les effets du CBD (Cannabis Sativa) permettent un meilleur sommeil, et prolongent sa durée (Chagas et al. 2013).

  • Le CBD réduit dépendance et sevrage.

En 2014 une étude a montré que le CBD modifie le comportement du sujet face à l'alcool. Mais ce n'est pas tout, les effets du CBD (cannabidiol) permettent de réduire significativement les risques de rechutes.